Un modèle d`échantillonnage de la mort-naissance donne lieu à des arbres phylogénétiques avec des échantillons du passé et du présent. L`interprétation de la «naissance» comme spéciation ramification, «mort» comme extinction, et «échantillonnage» comme préservation et récupération des fossiles, ce modèle-aussi appelé le modèle fossilisé de la mort-naissance (FBD)-donne lieu à des arbres phylogénétiques sur des échantillons existants et fossiles. Le modèle a été analysé mathématiquement et appliqué avec succès à une gamme de jeux de données sur différents niveaux taxonomiques, tels que les pingouins, les plantes et les insectes. Cependant, le traitement mathématique actuel de ce modèle ne permet pas d`assigner un groupe de spécimens fossiles temporaires distincts à la même espèce. Nous nous sommes concentrés sur un traitement mathématique approfondi du modèle FBD sous différents modes de spéciation dans ce document. Les résultats, à savoir la probabilité d`un arbre, P [T ∣ 0, η] avec η étant les paramètres du modèle de FBD η = (λ, β, λa, μ, e, ρ), seront cruciaux pour infrorer les distributions postérieures des arbres et des paramètres de modèle (tels que les taux de spéciation et d`extinction) basés sur les données morphologiques provenant d`espèces existantes et fossiles, ou de données d`occurrence fossile. Dénotant toutes ces données avec des données, et résumant tous les paramètres à partir de modèles d`évolution pour les données moléculaires et morphologiques avec θ, une méthode bayésienne vise à déduire, en raison de l`absence de modèles statistiques combinant des données néontologiques (telles que les données de séquence) et les données paléontologiques (telles que les gammes stratigraphiques), ces données ne sont généralement pas analysées dans un cadre unique. Ici, nous formulons le modèle FBD sous différents modes de spéciation donnant lieu à des phylogénies et des gammes stratigraphiques, permettant un échantillonnage incomplet des espèces disparues et existantes. Nous introduisons de nouveaux modèles macroévolutifs où nous modélisons explicitement le mode de spéciation dans le temps dans un contexte phylogénétique. Dans le cadre de ces nouveaux modèles, nous avons dérivé la densité de probabilité, P [TSO ∣ 0, η] (avec η = (λ, β, λa, μ, i, ρ)), d`un arbre phylogénétique (appelé arbre échantillonné dans les dérivations mathématiques) sur des échantillons d`espèces fossiles et existants. Plus précisément, plusieurs échantillons peuvent être attribués à une seule espèce, ce qui donne des gammes dites stratigraphiques dans l`arbre phylogénétique. Ainsi, nos équations permettront une analyse cohérente et flexible des données paléontologiques et néontologiques. La police de Géorgie sont à la recherche de réponses à la mort d`un modèle aspirant qui a été abattu dans le cou pendant la conduite, qui a été seulement découvert par les médecins après qu`elle était dans un accident de voiture capturé sur la vidéo de surveillance.

Un aperçu du modèle de naissance et de décès de la SCÉ, y compris une description détaillée de la méthodologie originale, est disponible à l`www.bls.gov/opub/mlr/2006/05/art4full.pdf. Il s`agit d`un modèle de croissance de naissance pure, et est un analogue stochastique aux modèles de croissance exponentielle déterministe on voit souvent dans, par exemple, l`analyse des risques microbiens. Dans les modèles de croissance exponentielle, le taux de croissance d`une population de n individus est proportionnel à la taille de la population: nos équations permettent une analyse bayésienne conjointe flexible des données paléontologiques et néontologiques. En outre, notre cadre est directement applicable à l`épidémiologie, où une gamme stratigraphique est la durée observée de l`infection d`un seul patient, «naissance» par le bourgeonnement est la transmission, «la mort» est la récupération, et «échantillonnage» est le séquençage de l`agent pathogène d`un Patient.

About the author